fbpx

De l’écriture (NaNoWriMo 2020-02)

Depuis 2017, les mois de novembre ont un goût spécial (si tant est que les mois aient un goût…) : le goût du NaNoWriMo ! 🎉

Mais si, tu sais, le National Novel Writing Month, le challenge mondial créé en 1999 (bigre !) pendant lequel tu dois écrire 50,000 mots en un mois en guise de brouillon pour ton roman. 

Cette année sera la troisième expérience du genre pour moi. J’ai décidé que mon challenge sera d’écrire tous les jours ici. 30 minutes de flot d’écriture, peu importe le résultat. Ce ne sera pas de la grande littérature, mais j’ai pour ambition d’installer une habitude et de me confronter aux regard des autres, comme pour le mois dernier avec Inktober

Créer. Publier. Tous. Les. Jours.

Puisque je suis une artiste. 

Telle est ma vie. Tel est mon bon plaisir.

En fait, j’ai pléthore d’idées en standby, donc je vais m’y mettre, les lancer, et voir dans quelle mesure elles méritent d’être finalisées ou laissées telles qu’elles, brutes de décoffrage.

Mon premier NaNo, donc, je l’avais utilisé pour écrire mon premier roman, enfin le début, parce que je suis du genre ambitieuse côté roman, un pavé à la Tolkien. C’était la première fois que j’écrivais de la fiction. Et la dernière d’ailleurs. Aucun nouveau projet fictionel ne m’est venu depuis… Ce n’est pas trop mon truc. Je suis plutôt du genre non-fiction, écrire mes pensées, mes idées, journaling. Comme maintenant. Ça tombe bien !

Bon, je commence à me rendre compte que 30 minutes à l’écris, c’est quand même vachement plus long que 30 minutes de dessin. Bonne leçon. Qu’est-ce que je vais bien pouvoir te raconter pendant les 20 prochaines minutes ? Et bien, d’écriture, pardi !

L’écriture et la rédaction furent longtemps un fardeau pour moi. Je suis plutôt une matheuse à la base ; logique, raisonnement, pas de place à l’interprétation, des faits, des formules, adjugé. J’ai bien changé. Aujourd’hui, je ne suis même plus capable de savoir combien font 6×7… vite, ma calculatrice. 42. Ouf…

(J’ai vraiment pris ma calculatrice…)

Bah tiens ! C’est marrant que je tombe sur le 42, la réponse à toutes les questions de l’univers. Il faudra que je le lise un jour ce bouquin. Je n’ai quasiment pas lu cette année. Beaucoup de mal à me concentrer, la tête qui part toute seule et ne suit pas. Ça craint. 

Bref. Écriture. 

J’ai commencé à écrire quand je me suis intéressée au développement personnel, il y a plus d’une dizaine d’années maintenant. L’écriture et le développement personnel sont étroitement liés, voire même indissociables. Il m’est impressionnant de constater, encore et toujours, combien écrire éclaircit, éclaire. C’est comme poser son cerveau sur le papier ; d’un seul coup, les neurones connectent, pour de vrai, concrètement, pas dans le vent.

C’est un peu le sentiment que j’ai quand je réfléchis seulement dans ma tête et non sur le papier, de réfléchir dans le vent. Une pensée chassant l’autre, errance cognitive, incohérence déstructurée. Par exemple, si je n’étais pas à l’écris en ce moment même, je n’aurais pas été capable de dire « Bref. Écriture. » quelques lignes plus haut, et mon esprit serait toujours en train de vagabonder, ou d’essayer de se souvenir où il en était dans ses pérégrinations, pour immédiatement se reperdre. On a un peu plus de 60,000 idées par jour qui nous passent par la tête. Imagine donc un peu la puissance de frappe de l’égarement du ciboulot là-haut.

L’écriture essentialise, concentre.

Et actionne. Avec ma dysfonction exécutive, j’ai parfois du mal à me lancer, à trouver la porte qui me permet d’avancer. Dans ces cas-là, j’écris, du genre :

Bon, j’ai ça à faire, comment je fais pour m’y mettre. Mais pourquoi diable je dois le faire ? (Le pourquoi est super important dans ma productivité) Ah oui ! Ça s’inscrit dans ça. Du coup, de quoi j’ai besoin ? C’est quoi la première étape ? C’est ça. Ah ben non, il me faut ça d’abord, donc c’est ça en fait ma première étape. Etc.

Jusqu’à ce que que je tienne le bon bout du fil et que je sois en mesure de m’y mettre.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.