fbpx

Et Virginie plante du chocolat

En fait, je ne plante pas vraiment du chocolat, mais plutôt du dentifrice !

Jeff se définit comme un capitaliste et un libertarien. Le socialisme et tout ce truc d’interventionnisme de l’état n’ont pas de sens pour lui. Il part du principe que chacun est responsable de soi et que les lois ne font qu’entraver la liberté des honnêtes gens. Il croit en l’auto-régulation. Pourquoi est-ce qu’on l’obligerait à souscrire à une assurance maladie alors qu’il mange bio et sain et n’est jamais malade ? (Au fait, il a 55 ans, pas 60…) Et puis il est hors de question de soutenir cette “foutue” industrie pharmaceutique (il en gros contre l’industrie pharmaceutique). Il est tranquille-peinard dans sa ferme, vend ses petits produits, ne fait chier personne, alors il ne voit pas pourquoi on viendrait le faire chier et lui mettre des obligations dans les pattes.

Jeff vend le produit de ses arbres (fruits, graines, avocats…) mais s’efforce d’apporter plus de valeur ajoutée et d’originalité pour que cela rapporte plus (ben oui, il est capitaliste). Par exemple, il vend du jus de pulpe de cacao frais (une tuerie), de l’huile de coco et de l’anti-moustique à base d’huile de coco, de la poudre de moringa, etc. Mais son truc, c’est le dentifrice.

À la base, il fait du dentifrice avec de l’huile de coco, du bicarbonate de soude, et de l’huile essentielle de menthe poivrée. Recette DIY basique. Il a investit dans des tubes et une machine à remplir les tubes. Et puis un jour il découvre les propriétés bénéfiques pour les dents de la theobromine contenue dans la fève de cacao. Il paraît qu’il existe d’ailleurs un dentifrice très cher et très prisé par les stars à base de theobromine. Bingo ! Il ajoute donc du cacao dans ses dentifrices. Et ça marche plutôt bien !

Et il se met à planter plein de cacaoyers.

J’ai les dents et gencives très sensibles et normalement, au bout de trois jours sans utiliser mon inséparable Sensodyne (post non sponsorisé 😝), j’ai mal. Je teste son dentifrice depuis quelques jours et pour l’instant, tout se passe bien. Je croise les doigts. Il a un goût salé mais est agréable à utiliser.

Workshop

Le dentifrice, c’est bien, mais le rendement des plantations, c’est mieux ! (Phrase totalement à la con, mais j’avais du mal à faire la transition…)

Hier, Charlotte, 74 ans, est venue animer un workshop. Une poignée de fermiers du coin ont fait le déplacement à la ferme pour l’occasion. L’ordre du jour était les micropartners. Ce sont les microorganismes qui permettent aux plantes de s’alimenter, comme les bactéries dans notre estomac et nos intestins. En fait, il semblerait qu’en quelques semaines tu puisses rendre n’importe quel sol fertile avec ces bestiaux.

Explications :

Tu prends le désert plein de sable, composé naturellement de tous les minéraux et éléments nécessaires. Tu y plantes des tomates, tu y pulvérises les bactéries et hop ! tu as de belles tomates toutes rondes et rouges et juteuses parce que les bactéries transforment les trucs dans le sable pour les nourrir. Bon d’accord, il faudra que tu arroses quand même un peu ; c’est le désert après tout. Mais il paraît que c’est ultra efficace.

Après, moi, j’en sais rien, je débute en agriculture, mais tout le monde autour de la table était entièrement convaincu, moi y compris. Et j’ai maintenant à ma disposition une série de documents et références si ça t’intéresse. Et si tu parles anglais.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.