fbpx

Je n’ai plus de maison. Pour ceux qui ont vu ma vidéo où je fais mon lit, c’est cette maison-là. Je te mets une photo d’elle après la tempête. Penchée. Je suis triste d’avoir perdu mon petit coin à moi. Je vais devoir reprendre mes marques ailleurs.

Pendant 48 heures, on n’a pas eu d’électricité, un panneau solaire s’est envolé. On a une solution temporaire qui marche aujourd’hui. Heureusement, parce que sans téléphone et sans internet, difficile/impossible de communiquer et de tout remettre sur pied.

Le panneau solaire a volé sur environ 50 mètres
Il était là. Tu vois le trou ? Là !

Aussi, l’électricité nous permet de faire marcher la pompe qui nous fourni en eau. Il devenait urgent de la remettre en route, les réserves diminuaient. D’autant plus que le barrage de la ville d’Anse-à-Pitre en amont a été totalement détruit par le torrent d’eau, ce qui fait qu’il n’y a plus du tout d’eau dans toute la ville ! (30,000 habitants environ) les travaux risquent de prendre des semaines. Sadhana Forest est donc le seul lieu où les gens peuvent désormais avoir de l’eau potable gratuitement. Nous sommes très fiers de pouvoir assurer cette mission. Mais le système électrique de secours que nous avons mis en place est précaire. Il nous faut financer de nouveaux panneaux solaires. Et de nouvelles toilettes 😬, et douches, la nursery qui est totalement en vrac, et le gros trou dans le toit de la cuisine, etc. Bref, si tu veux nous soutenir, ce sera avec grand plaisir !

Les gens qui viennent s’approvisionner en eau à Sadhana Forest

Il y a eu deux morts à Ansapit. Beaucoup de maisons détruites, de toits envolés, d’arbres tombés.

Arbre tombé sur l’École AMSAI, bloquant la rue d’accès à Sadhana Forest

En centre-ville, ce fut l’inondation. L’ancien lit de rivière qui sert de frontière s’est transformé en torrent. Côté dominicain, La Puerta et les barrières ont été emportées. Côté haïtien, il ne reste plus qu’un pan de portail. Entre les deux, le pont piétonnier n’est plus.

La rue de l’hôpital qui mène à la frontière avec ce qui reste de boue, avec vue sur le portail frontalier haïtien
Côté dominicain. Normalement, il y a un gros portail. On aperçoit aussi un bout du pont piétonnier
De l’autre côté, ce qui reste du pont

Comme d’habitude dans ce genre de situations de stress, j’ai fait mon petit soldat, j’ai coupé les émotions et j’ai fait ce qu’il y avait à faire, soutenir l’équipe, gérer les priorités, m’assurer que tout est bien fait et que cela ne parte pas dans tous les sens, toussa toussa. Le tout en anglais, créole, et espagnol ! Sachant que je débute en créole et espagnol 😋.

Toilettes #1
Toilettes #2
Douche avec option arbre !

La tempête a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche. Ce n’est que mercredi que j’ai pu me poser un peu, pour prendre du temps pour moi. Les émotions sont remontées. Mais je sais que tout est en route et que ça va aller. J’ai fait le nécessaire. 

Ma mini maison me manque. Il est temps que je m’habitue à ma nouvelle maison. Après tout, je suis une voyageuse, j’ai l’habitude de changer de maison et j’aime ça ! Mais d’habitude, je m’y suis préparée 😜.


Warrior!

Cette vidéo, cette chanson, m’a permise de lâcher enfin les émotions.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.