fbpx

Le blues des bras

Aujourd’hui, j’ai croisé deux beaux gosses. 

Ouais bon d’accord, c’était pas aujourd’hui, mais narrativement parlant, ça m’arrange.

Donc je disais.

Aujourd’hui, j’ai croisé deux beaux gosses. Dans deux endroits différents. J’ai même parlé à l’un d’eux ; on était assis l’un à côté de l’autre au café.

Il m’arrive un truc bizarre quand je suis en présence d’un beau gosse, je deviens maniérée… genre je me tiens droite, je fais attention à comment je croise mes jambes, je lève le petit doigt… Mais arrêteuh de te moquer ! C’est même pas drôle ! Chuis ridicule !!! Comme si… comme si quoi en fait ? Je sors ma parure de peacock, je prétends être ce que je ne suis pas, je joue les codes comme à la télé et dans les magazines (que je ne lis d’ailleurs pas plus). Mais dans quel but ? 

On est samedi soir et je suis toute seule dans ma chambre. Normalement je m’en fous, mais là j’ai croisé deux beaux gosses. J’ai même parlé à l’un d’eux. Parfois tu rencontres un inconnu et la conversation est étrangement fluide, tu rentres directement dans des considérations profondes, pas de small talk inconfortable à la noix. Là, on a parlé d’écriture comme pouvoir de connaissance de soi et du monde. Cinq minutes intenses, sur la même longueur d’onde. La discussion a un peu continué sur le net.

Je suis toute seule dans ma chambre, et j’ai bien l’intention de le rester. Mais le blues monte, cette sensation qui te prend à la poitrine, et commence à remonter dans la gorge. J’appelle ça le Blues des Bras. Ouaip, moi, ce que j’aime, c’est les bras. Entre autres… Être dans les doux bras de quelqu’un. Seulement des bras. Et plus si affinités, ne nous méprenons pas, mais surtout des bras. Et des câlins. Et des petits bisous. Le contact tout chaud.

Et toi, ça t’arrive d’avoir le Blues des Bras ? Ou d’autre chose… mais reste correct, hein ?

Join the Conversation

2 Comments

  1. Coucou Virginie, ça fait plaisir de te suivre. Je t’accompagne dans ce blues des bras. Bisou

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.